CARDICIS à CSA2005

La "Caribbean Studies Association ", un groupe de réflexion réputé qui réunit principalement des universitaires intéressés par la Caraïbe tient sa trentième conférence à Saint Domingue, du 30 mai au 4 juin, sur le thème "la coopération dans la Caraïbe à l'heure de la société de l'information". C'est un cadre propice pour faire connaître l'expérience CARDICIS et ouvrir des contacts vers la diaspora caraïbéenne et le monde universitaire.

A voir le programme (http://csa2005.fiu.edu/) qui est en anglais et le site web en anglais et espagnol il apparaît que les ressources propres ne permettent pas à ce groupe d'assurer un multilinguisme plus complet. Il est clair aussi à lire le détail des plus de 50 sessions que les apports réellement centrés sur le thème de la société de l'information sont très réduits et que l'optique est plus proche de la recherche académique sur des thèmes sociologiques que la recherche-action autour du développement.

Ces deux observations ne conduisent pas à renoncer au projet de proposer un panel sur le thème de CARDICIS, mais bien au contraire encouragent à aider ce groupe à mieux intégrer la francophonie et à penser qu'il est important que les spécialistes des TIC pour le développement apprennent à communiquer en dehors de leurs cercles fermés de spécialistes et contribuent à exposer leurs visions, en particulier dans un milieu académique à géographie très diverse.

En tout cas, la proposition de panel CARDICIS a été acceptée dans la composition suivante:

TITRE DU PANEL:

Diversité culturelle et société de l'information caraïbéenne: investissant sur l'expérience CARDICIS

RESUME

Le panel prétend capitaliser sur le thème de la diversité culturelle et la société de l'information caraïbéenne à partir de l'expérience d'une réunion originale qui s'est tenue à Sainte Lucie entre le 29 août et le 2 septembre 2004 et qui est documentée à http://cardicis.org. Dans cette perspective le panel réunit des participants de la réunion passée en provenance de différents pays de la Caraïbe et sélectionnés dans un souci d'équilibre entre langue, genre et thèmes.

PARTICIPANTS

Roberto Mori, Université de Porto Rico

Raymond Noël, Faculté des sciences de l'Université d'état de Haïti

Daniel Pimienta, FUNREDES (Association Réseaux & Développement), République Dominicaine, modérateur

Reina Raveles, EDUCONS, (Education and Communication Network), Suriname

Deirdre Williams, SALCC, (Sir Arthur Lewis Community College), St Lucie

SUJETS


Roberto Mori <rmori@centennialpr.net>
Diversité culturelle et société de l'information caraïbéenne: inclusion sociale
Télécharger la presentation (1.68 Mb!!)

En dehors de la diversité culturelle un des enjeux majeurs de la société de l'information est celui de l'inclusion sociale. Il s'agit (1) de savoir si la société de l'information peut atteindre ou non les secteurs importants des sociétés de la Caraïbe et aussi (2) de déterminer si les technologies associées à la société de l'information sont capable ou non d'offrir des possibilités pour que les secteurs les moins développés de ces sociétés utilisent ces technologies au service de leur propre développement et de leur mieux être.


Raymond Noël <raynoel@rddh.org.ht>
Production de contenus numériques et intégration caraïbéenne
Dans l'espace caraïbéen, la diversité des langues apparaît à la fois comme un élément de richesse et comme une contrainte. Le développement de cet espace géographique, son intégration économique et culturelle passent par le franchissement de cette barrière. Au titre des orientations possibles, le Projet d'un Réseau, pour la production sous forme numérique d'outils linguistiques et de contenus culturels caraïbéens, mérite d'être exploré. La présentation mettra l'accent sur ce dernier aspect en prenant appui sur le projet IRENUCA de la Faculté des Sciences de l'Université d'Etat d'Haïti.


Daniel Pimienta <pimienta@funredes.org>
Présentation de l'atelier CARDICIS et de ses conclusions
Télécharger la presentation (2.84 Mb!!)



Reina Raveles <rraveles@educons.org>
Utilisation de multimédia et Internet en tant qu'outils pour l'amélioration de l'apprentissage de langues étrangères au Suriname
Télécharger la presentation (2.95 Mb!!)

L'anglais et l'espagnol, deux langues importantes qui sont parlées dans la Caraïbe sont enseignées comme des langues étrangères dans le système d'éducation formelle du Suriname. Malheureusement, le français n'a pas été enseigné de cette manière depuis plus de 30 ans. Pendant l'atelier CARDICIS, il a été montré que 70% de la population de la Caraïbe parle l'anglais ou l'espagnol. Un but notable d'EDUCONS est de réaliser une production de contenus Internet et multimédia à des fins éducatives. La production de contenus éducatifs pour les cours d'anglais et d'espagnol est un défi pour EDUCONS. L'utilisation de moyens multimédia pour accompagner l'enseignement des langues peut se révéler un atout pour l'amélioration de l'enseignement des langues au Suriname. Cela à terme pourra promouvoir une meilleure intégration de notre nation de langue hollandaise dans le Caraïbe et de l'Amérique du Sud.


Deirdre Williams, <deirdre.williams@lycos.co.uk>
Diversité culturelle et société de l'information caraïbéenne: intégration régionale
Télécharger la presentation (143 k) - Anglais

L'intégration régionale de la Caraïbe est un domaine pour lequel les TIC ont le potentiel pour une contribution décisive. Cet article va traiter une des possibilités, le potentiel des TIC pour atteindre le processus (reconnu par quelques anthropologues sociaux) de soins rituels par métaphore, et ainsi de créer un mécanisme de pont entre les divisions culturelle et linguistique qui sont propres à la Caraïbe et pour atténuer les effets négatifs de ces divisions.